Lesezeit: 3 Minuten

En tant qu’entrepreneur, vous serez amené à amortir vos immobilisations pour rendre compte de leur perte de valeur dans le temps. Dans cet article, nous allons vous aider à choisir aux mieux la durée d’amortissement de vos outils et équipements, afin d’optimiser votre résultat comptable et de diminuer votre résultat fiscal imposable.

Les principes de l’amortissement

L’amortissement de l’outillage vous permet de prendre en compte la dépréciation de sa valeur dans le temps, que ce soit à la suite d’un usage régulier et intensif, de son altération dans le temps, ou encore d’avancées technologiques qui le rendent obsolète. En principe, un bien doit être amorti sur sa durée de vie ou d’utilisation effective par votre entreprise.

Chaque bien a une durée d’amortissement différente. Cette dernière est répartie sur la durée normale d’utilisation du bien. Par exemple, un gerbeur peut avoir une durée d’utilisation plus longue qu’un outil de levage moins robuste. Et plus le bien est utilisé régulièrement, plus sa durée d’amortissement sera courte. Sa valeur diminue alors plus rapidement. Une fois le bien amorti, il n’a plus de valeur comptable. Vous pouvez toutefois le revendre et réaliser ainsi une plus-value.

Le taux d’amortissement vous permet de calculer la somme annuelle déductible de votre outillage sur les impôts.

Amortissement = Valeur du bien x Taux d’amortissement

Ce taux dépend de la durée d’amortissement choisie pour votre bien.

Taux d’amortissement = 1 ÷ Durée de vie d’amortissement

Ainsi, si vous choisissez une durée d’amortissement de dix ans pour votre outil, le taux d’amortissement sera de 10 %. Dix ans constitueraient alors la période au bout de laquelle vous devrez renouveler votre outil.

Amortissement = Valeur du bien x Taux d’amortissement

Taux d’amortissement = 1 ÷ Durée de vie d’amortissement

Les critères pour calculer l’amortissement de l’outillage

On calcule l’amortissement d’un bien en fonction des critères suivants :

1.   La valeur du bien

Elle correspond au prix de revient du bien.

2.   La durée d’amortissement du bien

La durée d’amortissement usuelle de l’outillage définie par l’administration fiscale est de 5 à 10 ans. L’administration fiscale tolère cependant un écart de 20 % si celui-ci est justifié. C’est le cas lorsque la durée effective de l’outil est inférieure à la durée normale d’utilisation.

3.   La méthode d’amortissement

Il existe plusieurs manières de calculer l’amortissement de votre outillage. Il faudra choisir la méthode la plus adaptée en fonction de la nature du bien et de son utilisation :

  • L’amortissement linéaire : il constate une dépréciation régulière d’année en année et constitue la base pour le calcul d’amortissement variable et dégressif.
  • L’amortissement dégressif : il constate une dépréciation plus importante les premières années. Le taux de l’amortissement dégressif se calcule en appliquant un coefficient sur le taux d’amortissement linéaire.
  • L’amortissement variable : il constate une dépréciation variable en fonction de l’utilisation réelle du bien acheté. Ce type d’amortissement peut être intéressant en début d’activité notamment.
  • L’amortissement exceptionnel ou accéléré : il vous permet d’amortir un investissement particulier sur une année. Il faudra en faire la demande spéciale auprès de l’administration fiscale

4.   La date d’acquisition du bien

En principe, l’amortissement d’un outil commence à compter de sa date d’utilisation. En revanche, dans le cas de l’amortissement dégressif, il commence le premier jour du mois de l’acquisition du bien.

Attention: Veuillez noter que les règlements mentionnés ici ne sont qu’une sélection des principales exigences légales. Pour de plus amples informations, veuillez vous référer à la législation et aux textes juridiques éventuellement énumérés ici et, le cas échéant, à d’autres recueils de règlements et de textes officiels. En cas de doute, des experts peuvent et doivent également être consultés pour une mise en application concrète et adéquate de ces règlements dans l’entreprise.

Source de l’image :
© gettyimages.de – jacoblund