Lesezeit: 4 Minuten

La pose d’un carrelage est plutôt aisée… à condition de disposer du matériel de carrelage nécessaire. Peut-être possédez-vous déjà certains outils dans votre caisse à outils de base. Si quelques instruments simples suffisent pour un usage ponctuel sur une petite surface, il vous faudra des outils plus élaborés pour les plus gros travaux. Voici donc une liste non exhaustive de l’outillage du carreleur professionnel.

L’outillage du carreleur pour prendre des mesures

Voici quelques outils de carreleur pour prendre vos mesures avant de commencer la pose :

  • Un mètre : investissez dans un mètre I ou II pour un maximum de précision.
  • Un niveau à bulles : pour des travaux plus importants, un niveau laser sera plus efficace.
  • Une équerre : choisissez une équerre graduée pour plus de précision.
  • Un crayon gras : vous pouvez également opter pour un cordeau à tracer.
  • Des cordeaux à lacer

Les outils du carreleur pour faire des découpes

Il vous faudra un matériel un peu différent selon la forme que vous souhaitez donner à vos découpes. 

La base de l’outillage de carreleur pour les découpes

  • Une pointe à tracer : marquez le carrelage à l’endroit où il devra être coupé.
  • Une tenaille et une pince à rogner
  • Des forets et des trépans : attention, ne percez pas les carreaux avec un foret béton. Il vous faut un foret spécifique avec une pointe au carbure de tungstène.
  • Une pince à découper : pour les carreaux très fins.

Les outils de carreleur pour des coupes en arrondi

  • Une pince perroquet : pour rogner petit à petit les bords du carreau. Il faudra en revanche poncer les bords ensuite.
  • Une scie vilebrequin : attention à bien caler le carreau pour éviter les risques de blessure en raison d’un dérapage de la lame. Après le découpage, il faudra penser là aussi à bien poncer les bords.
  • Une scie cloche : un outil de carreleur utile pour percer des trous dans le carrelage.

L’outillage de carreleur pour une coupe droite

  • Une carrelette : elle s’utilise uniquement sur les carreaux peu épais. Pour la carrelette manuelle, veillez à ce que la molette soit en bon état et abaissez le levier de manière vive pour une découpe nette et éviter ainsi que le carreau ne casse.
  • Un coupe-carreaux électrique : à utiliser sur les carreaux plus épais. Pour votre sécurité, portez des lunettes et un casque anti-bruit lorsque vous l’utilisez.
  • Une meuleuse : idéale également pour le carrelage épais.
  • Une pince à céramique : marquez le carrelage à l’aide de la pointe à tracer puis enlevez le superflu à l’aide de la pince à céramique.
Fliesen werden mit Werkzeug zum Verlegen vorbereitet

L’outillage du carreleur professionnel pour préparer le mortier

  • Un malaxeur : choisissez un malaxeur de minimum 1300 W, une broche, avec une tige équipée d’une hélice.
  • Un seau mélangeur et/ou doseur : vous l’utiliserez pour préparer les joints et la colle.

Les outils pour poser du carrelage

  • Des croisillons : si vous n’êtes pas sûr du niveau de votre support, choisissez-les auto-nivelants.
  • Des truelles : une truelle mince et flexible pour lisser le mortier, et une plus épaisse pour casser les briques. Une petite truelle est plus facile d’utilisation, mais si vous avez l’habitude, une grande truelle vous permettra d’être plus rapide.
  • Un maillet de carreleur : il va vous permettre d’enfoncer les plaques et de les fixer dans la colle.
  • Une spatule crantée : plus les carreaux sont grands, plus les dents de la spatule devront être larges.
  • Une taloche : il s’agit d’un outil de transport du mortier dans laquelle on prélève du mortier à l’aide d’une truelle pour ensuite l’appliquer. Vous pouvez également l’utiliser pour déposer du plâtre en couches régulières sur une paroi ou pour lisser des crépis.
  • Un couteau à enduire : pour malaxer l’enduit et l’étaler.
  • Un peigne à colle : choisissez une forme en U pour le sol et une forme en V pour les carreaux muraux. Pour la pose de grands carreaux, préférez un peigne en demi-lune.
  • Une genouillère ou une jambière de protection : pensez à vous protéger pour éviter les douleurs lorsque vous travaillez au sol.

L’outillage du carreleur pour réaliser des finitions

  • Un lisseur à joint : il va permettre de lisser le joint après avoir été appliqué.
  • Une raclette : elle va permettre le nettoyage de votre carrelage après l’application et le lissage des joints.
  • Une grille abrasive : un outil de carreleur indispensable pour aplanir les chants du carreau.
  • Des brosses et des éponges : pour nettoyer le carrelage une fois votre travail terminé.

FAQ

Que faut-il prendre en compte avant de carreler ?

Tout d’abord l’adhérence du carrelage dépendra de la qualité de la préparation du support sol, mur ou escaliers. Celui-ci doit être plan, stable, dur, adhérent, propre, et sec.

Qu’entend-on avec la porosité des supports ?

Quand on compte carreler un support par exemple en ciment, il est nécessaire de contrôler si celui-ci est normalement absorbant ou non, de manière à éviter une déshydratation trop rapide du mortier et à favoriser son adhérence. Il faut alors vérifier la porosité de ces supports.

Combien de temps dure le séchage d’une chape béton avant de poser du carrelage ?

Pour coller du carrelage au sol sur une chape de béton, il faut bien respecter les délais de séchage de cette chape. Le temps de séchage dépend avant tout de l’épaisseur de celle-ci et peut être de 3 à 4 semaines pour une chape d’une épaisseur de 4 cm.

Source de l’image :
© gettyimages.de –
Mixmike
© gettyimages.de – gilaxia